mercredi 12 mai 2010

Alan Wake, sortie le 14 mai 2010, mais nannnnnnnn !!










Note 16 | 20
Milshake : silent hill + Resident Evil 5
Sortie en France : 14 mai 2010

Développeur : Remedy (Max Payne 2 - The Fall of Max Payne, Max Payne, Death Rally)

Jeux Video.com 17 | 20
Games Kult 8 | 10



Bonjour les loulous,

Ça fait très longtemps nan, ça fait zizir !!!!

Nous avons en notre possession depuis plus d'une semaine le dernier Opus de Microsoft, j'ai nommé Alan WAKE l'écrivain qui en a dans sleup'.

N'étant pas un grand fan de survival-horror, je me suis laissé tenter par Alan WAKE. Vous incarnez un écrivain célèbre en mal d'inspiration. Avec votre compagne vous vous accordez une pose durant un weekend-end dans une petite bourgade paumée en pleine montagne ( Leur kiffe c'est la fête du cerf, si si vous verrez...). Les développeurs ont séquencés les différents niveaux en chapitre |épisode. Le niveau terminé, une cinématique de synthèse du précédemment épisode vous permet de faire le point sur l'avancement de l'histoire d' Alan WAKE.


Le début est particulier car vous oscilliez entre rêves hallucinations et réalité, mais tenez bon cela permet de planter le décor, l'ambiance et la crédibilité des fameux "hommes de l'ombre" (homme de l'ombre homme de l'ombre ---- Ali | Booba ).




Vous contrôlez donc Alan WAKE, à la troisième personne, équipé d'une lampe torche et par la suite de fusée éclairante, grenade éblouissante bref une mascotte pour Energizer. Pourquoi c'est attirails de quincailler ?

Pour les hommes de l'ombres, bien sûr, ah oui c'est juste je ne vous en ai pas parler. Tout au long du jeu vous allez être plongez dans des forêts immense, des scieries, des mines,etc... Dans l'obscurité brumeuse oppressante mais juste ce qu'il faut pour ne pas éteindre la console de peur, vous allez être confrontez aux hommes de l'ombre craignant la lumière a tel point que l'arme de prédilections d'Alan est sa lampe torche que vous rechargez par des piles au lithium pour plus de longévité.

Un bon gros jet de lumière dans le buste du mec pour détruire son armure démoniaque (fumée noir autour de l'ennemi vous avertissant que les armes a feu ne servent encore à rien), puis munissez vous d'un colt, carabine ou pompe pour le terminer.


Petit plus ou clin d'œil à Max PAYNE, durant vous combats face aux hommes de l'ombre très agiles et rapides, il vous est possible via la pression de LB + SL d'esquiver une clé anglaise ou une machette vous arrivant en pleine tête. Si vous le faites au bon moment on vous récompense par un ralentis.

Au fil de l'histoire vous récupérez des pages volantes d'un manuscrit qu'Alan WAKE n'a pas encore écrit, mais signer par ce dernier. Elle vous permettront de découvrir ce qui vous attends dans les prochains chapitres de l'histoire, très bien pensé. Cette option s'inscrit parfaitement dans le déroulement du jeu, incitant le joueur à s' intéresser enfin aux quêtes subsidiaires.

L' ambiance de l'histoire est vraiment impressionnante, soutenus par un scénario très bien ficelé et magistralement présenté au joueur. Un Story - game, cela ne serait pas étonnant de voir une adaptation au cinéma de cet opus.

Un jeu démoniaque-ment dosé





http://underground360.blogspot.com

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Saisis de commentaire